PAR AMOUR DES DAUPHINS 

Tout d’abord, je vais vous parler un peu de cet animal très attirant pour beaucoup d’humains et surtout les enfants.

C’est un animal qui a toujours fasciné l’homme et il se retrouve loin dans l’Histoire, déjà dans l’Antiquité, au travers des mythes et légendes.Le mot dauphin vient du grec « delphis » qui signifie « esprit de la mer ».

 Pour revenir encore un peu en arrière dans l’Histoire, L’Indohyus était un mammifère semi-aquatique, considéré comme le premier ancêtre nageur des cétacés. Il vivait il y a 48 millions d’années et ressemblait à un petit daim.  L‘ancêtre du dauphin, le Mésonix, il y a environ 60 millions d’années, vivait sur la terre ferme, au milieu des dinosaures et ressemblait plutôt à un chat ou chien.

Apparemment repoussé par les grands prédateurs jusqu’à la mer, il a dû se familiariser à l’eau pour y prendre sa nourriture.A la disparition des dinosaures, le mésonix,  protégé par l’eau, évolue. Tout ce qui ralentit sa progression dans l’eau disparaît : ses oreilles rentrent à l’intérieur du corps, comme les mamelles ou les organes sexuels, le pelage tombe, les membres arrières disparaissent, les pattes avant s’atrophient et se transforment en nageoires, le corps s’allonge, une nageoire apparaît sur le dos, ainsi que la caudale. Son squelette ressemble beaucoup à celui d’un mammifère terrestre, avec l’omoplate, l’humérus, le radius, le cubitus, avec des phalanges. Donc son ancêtre aurait bien gambadé dans la nature…!

 De ce que nous en connaissons à présent :C‘est un mammifère, comme nous, mammifère marin comme les phoques, les otaries, et les baleines. C’est aussi une espèce protégée. Il a de nombreux cousins : cachalots, marsouins, orques et baleines. Comme ces dernières, il appartient à l’ordre des Cétacés mais dans la catégorie « à dents».

C’est un Delphinidé comme entre autres, les orques.Il peut vivre entre 30 et 40 ans (70 ans pour l’orque). Il y en a en Méditerranée, en Atlantique, et plus près au large de la Bretagne. Il vit principalement en groupe au large, cependant, les «grands dauphins»ou «dauphins communs» préfèrent les zones côtières. Il fait en moyenne 3 m de long et pèse 400 kg. Il a 88 dents identiques pour attraper les proies, pas pour broyer la nourriture. Il se tient sous l’eau en apnée  pendant 3 à 4 mn sans remonter à la surface et peut descendre jusqu’ à 1200 m de profondeur.

 

chez le «dauphin commun» le bébé naît au bout de 12 mois. Il mesure environ un mètre et pèse autour des 12 kg. Sa mère l’allaite entre 12 et 18 mois. Il est ensuite protégé par tout le groupe et, en plus de sa mère, par deux autres femelles-nourrices.

 

Beaucoup de personnes sont attirées par cet animal synonyme de douceur, de jeu, de sociabilité, de sympathie. Chacun a sa personnalité, il peut être taquin, espiègle, cabotin, joueur… enfin, comme les humains. Ils sont tous différents également, chacun a sa petite particularité physique : tâche de ci de là, des petites entailles sur les nageoires etc…Qui ne désire, un jour, faire la belle expérience de nager avec eux. Moi la première !

 

Des Dauphins Et Des Femmes :

 

Naissance d’un bébé sous le regard d’un dauphin

  

 

Un Russe du nom d’Igor Charkovsky s’est spécialisé depuis longtemps dans l’accouchement de bébés humains sous l’eau. Il a probablement assisté à quelques 20 000 naissances sous l’eau.
Sa fille, qui fut un des premiers nouveau-nés à venir au monde ainsi, avait alors un peu plus de vingt ans, si je me souviens bien, lorsque l’incident suivant se produisit.

Charkovsky et son équipe avaient emmené une femme au bord de la mer Noire afin qu’elle puisse accoucher de cette manière.
Ils étaient tous assis dans l’eau et se préparaient pour la naissance de l’enfant, la femme enceinte étendue de tout son long dans une section du bassin qui avait environ soixante-dix centimètres de profondeur.

 

*Trois dauphins s’invitent : Si je me rappelle bien, trois dauphins s’approchèrent soudain du groupe, repoussèrent tout le monde jusqu’au fond du bassin, sauf la future maman, et prirent résolument la direction des opérations.
Ils vinrent d’abord tout près d’elle et commencèrent à effectuer ce qui semblait être un massage au sonar, de haut en bas et de bas en haut du corps ce dont j’ai moi-même fais l’expérience et qui apporte un très grand bienfait au système humain. À la suite de cela, la femme mit au monde son enfant sous l’eau pour ainsi dire sans douleur et sans peur. Ce fut une expérience phénoménale pour tout le monde.

 

Une nouvelle pratique d’accouchement est née: Cette expérience donna d’ailleurs lieu à une nouvelle pratique consistant à utiliser des dauphins en guise de sages-femmes, pratique maintenant adoptée un peu partout dans le monde. Quelque chose ayant trait au sonar que les dauphins projettent au moment précis de l’accouchement semble relaxer profondément la mère. Les dauphins manifestent des préférences au sujet des humains.

 

Ce n’est pas une règle absolue mais si vous allez nager avec des dauphins et qu’il y a des enfants avec vous, les dauphins les abordent en priorité. S’il n’y en a pas, ils vont alors vers les femmes et s’il n’y en a pas non plus, ils rejoignent finalement les hommes.

Mais s’il y a une femme enceinte dans le groupe, alors tout le monde peut aller se rhabiller car elle attire totalement leur attention. Le petit bébé qui va naître est ce qu’il y a de plus important à leurs yeux. Les dauphins deviennent très excités lorsqu’ils voient un être humain donner naissance.Ils adorent cela, c’est certain.

 

* Ces mammifères peuvent tous faire des choses ahurissantes:
Les enfants nés dans l’eau avec pour sages-femmes des dauphins, du moins tel que cela se fait en Russie, sont tous des enfants extraordinaires.D’après tout ce que j’ai pu lire sur le sujet jusqu’à maintenant, pas un de ces enfants n’a un quotient intellectuel inférieur à 150 et ils ont tous un corps émotionnel extrêmement stable et avec un corps physique incroyablement résistant. D’une manière ou d’une autre, ils semblent très supérieurs aux enfants habituels.

L’accouchement dans l’eau se pratique aussi en France on en a déjà fait plus de 20 000. Les femmes donnent naissance dans de grandes baignoires.
Au début, les médecins avaient étalé tous leurs instruments sur des tables, et tous les moyens de secours étaient en place, chacun étant prêt à intervenir en cas de complications. Mais il n’y eut aucun problème pendant très longtemps.

D’une année à l’autre, tout se passa très bien jusqu’à ce que finalement 20 000 naissances aient eu lieu sans une seule complication ! De nos jours, les instruments et tout l’équipement sont relégués dans un coin du lieu où se font les accouchements, tout simplement parce qu’il n’y a toujours aucun problème.
Je ne sais pas si les spécialistes savent pourquoi au juste, mais pour quelque raison inconnue, quand une femme enceinte flotte dans de l’eau, il semble que toutes les complications de l’accouchement se résolvent d’elles-mêmes.
J’ai eu l’opportunité de passer quelque temps avec une femme qui fut l’assistante de Charkovsky en Russie. Elle avait ramené avec elle plusieurs films pris pendant les accouchements.

 

Je visionnais deux de ces films, chacun portant sur une femme différente donnant naissance à son enfant sous l’eau. Non seulement ces deux femmes n’avaient éprouvé aucune douleur, mais elles avaient eu de multiples orgasmes pendant la naissance de leur enfant de longs orgasmes durant jusqu’à vingt minutes d’affilée. Leur plaisir était total.
Je sais que c’est comme cela que les choses devraient être pour tout le monde. C’est tout à fait logique et ces femmes nous le prouvaient.

 

Les homodolphinus

J’ai aussi vu des films russes sur des bébés de deux ou trois ans et des enfants en bas âge, mais un peu plus vieux, qui dormaient au fond de piscines.
Ils dormaient littéralement à poings fermés, mais sous l’eau tout au fond du bassin, et toutes les dix minutes ils remontaient à la surface, apparemment toujours endormis, roulaient leur corps de manière que leur visage soit à l’air libre, expiraient puis inspiraient à nouveau de l’air frais, après quoi leur corps coulait et allait se poser au fond du bassin.
Ces enfants vivent donc sous l’eau l’élément liquide est leur patrie. On leur a d’ailleurs donné un nom, pour ainsi dire, comme s’il s’agissait d’une nouvelle espèce. On les appelle les homodolphinus.
Il semblerait qu’il s’agisse d’un mélange d’humains et de dauphins. L’eau devient leur milieu naturel et ils sont extrêmement intelligents.
Rusty James news – Article de http://www.energie-sante.net – septembre 2011

 

Question posée à Yvon Godefroid, conseiller scientifique et littéraire au sein de l’association La Dolphin Connection. (Il tient également le site Dauphins Libres (http://www.dauphinlibre.be).
Est-ce qu’il y a, des références scientifiques sérieuses sur ces enfants homodelphinus surdoués etc. ? Ou est-ce juste une “légende” ?

Voici la réponse de Yvon :« Je ne crois pas que ce soit une légende : je connais les travaux de ce Russe depuis des décennies, il a été très critiqué à cause du supposé danger d’accoucher en mer, mais les dauphins libres étaient vraiment là pour aider… et prévenir tout risque. Or, avoir une delphine pour marraine, c’est tout de même le top ! Ca laisse sûrement des traces dans le cerveau…
Ceci dit, ça date de la grande période New Age, donc, pas de contrôle scientifique. Je vois aussi que l’idée première d’accoucher près de la plage cède le pas aux pratiques en bassin. Là, ça n’a plus rien à voir, car les dauphins ne sont pas dans leur propre famille, dans leur propre milieu, mais dressés.

http://www.dauphinlibre.be/peru2.htm

World Funniest Photos | All Funny

 

Le coup des delphines qui repèrent les femmes enceintes sous l’eau est exact : je l’ai constaté de nombreuses fois en Floride. Elles leur font une fête du tonnerre et regardent le foetus dans l’utérus avec passion, grâce à leur sonar.
Les dauphins voient aussi si un gars est malade. Un ami, près de mourir du cancer du sang, s’est fait accompagner par une douzaine de Tursiops libres, entouré de leur affection. Le type en pleurait de joie. Il est mort quelques semaines plus tard, apaisé, serein, heureux… Les dauphins lui avaient tout donné..”.

 Y.G

 

Les Parcs d’Attraction

 

Malgré sa popularité qui a débuté lors de sa figuration dans la série télévisée “Flipper le Dauphin”, tout n’est pas si facile pour lui. On le retrouve dans ces parcs souvent dénommés “Marineland” grâce au succès du film “Le Grand Bleu” et qui ne sont malheureusement, pas la réalité.

 

Pour un numéro, il lui faut entre 8 jours et un mois d’apprentissage, selon la difficulté. Le dauphin doit réfléchir à ce que veut son soigneur. Une bonne partie de gymnastique cérébrale est nécessaire pour le savoir et donc le faire. Souvent c’est par démonstration par une cible.

En France, il y a deux parcs, un proche de Paris et un à Antibes. Ceci est une manière de les approcher plus facilement, cependant leur captivité est un autre problème. Un dauphin sauvage peut atteindre l’âge de 40-50 ans. Il nage des kilomètres en liberté. Dans les delphinariums, l’espérance de vie est au minimum réduite de moitié. Il est dans une prison… 53% de ces dauphins qui survivent aux captures meurent dans les 90 jours. La capture des dauphins, espèce protégée, est déjà interdite en France, mais il est par contre légal de leur y construire des prisons ! En delphinarium, certains arrêtent de s’alimenter ou de respirer (acte volontaire chez eux, contrairement à nous). De même, comme l’aurait fait Flipper,certains se jettent contre les parois de leur bassin, d’autres supportent tant bien que mal de vivre dans une flaque d’eau…

Logique ! Et si on nous faisait subir les mêmes choses : enfermé dans une pièce avec un plateau repas en condition ?? N’aurions-nous pas des idées suicidaires ?

 

 

Couper un dauphin des siens peut le bouleverser toute sa vie. La captivité, le stress, font que sa reproduction, bien qu’existante, devient difficile. Avant de savoir tout ceci je pensais qu’il était très agréable d’aller dans un delphinarium pour les approcher. Maintenant, je fais partie de ceux qui défendent leur cause et qui refusent de participer à cette cruauté qui est de leur enlever la liberté, de les déraciner de leur milieu et de faire du mal à cet animal très sociable. Je n’ai pas envie de trahir cette belle amitié qu’ils veulent bien nous donner. Cet amour pour l’humain, assez exceptionnel, doit être respecté.

Je vous invite à lire les témoignages de contacts avec des dauphins  dans la partie ” les témoignages de communicateurs animaliers.”

 

Richard O’Barry, ancien dresseur des cinq dauphins ayant joué Flipper, est devenu l’un des plus fervents et des plus actifs militants anti-captivité. Il est aujourd’hui à l’affiche de documentaires, qui dévoilent les massacres de dauphins perpétrés dans la baie de Taiji, au Japon.

Interview de Richard O’Barry

 

 

les dauphins font partie des animaux les plus intelligents sur la planète. Ils sont capables d’entendre des sons à plusieurs centaines de mètres de leur position. Ils aiment la compagnie de l’humain et surfent souvent à l’avant des bateaux. Il leur arrivait de se faire prendre dans les filets des bateaux, cette pratique est désormais interdite depuis 2001.

Quand ils bondissent hors de l’eau, c’est pour prendre de la vitesse, car dans l’air il y a moins de résistance que dans l’eau. Pour jouer, ils leur arrivent de faire des bonds de 6/7 m de haut. Les muscles de leur dos sont six fois plus puissants que ceux d’un mammifère terrestre comme le tigre.Ils aiment aussi danser sous l’eau. Ils peuvent nager en moyenne à 20 km/heure et peuvent atteindre 70 km/h grâce à leur puissante nageoire caudale et leur peau soyeuse et lisse, qui se déforme à grande vitesse. De nombreux  capteurs sous la peau captent les turbulences,la peau réagit en formant des micro-ondulations qui réduisent la surface de frottement, ce qui favorise l’écoulement de l’eau sur la peau de l’animal.
Des milliers de dauphins meurent chaque année dans les eaux territoriales européennes. Les responsables de ce massacre sont les chaluts pélagiques* des armateurs européens de la pêche industrielle.(* gouffre en forme d’entonnoir qui ramasse tout sur son passage).

Victime de la surconsommation et de la pêche excessive, le dauphin commun (Delphinus delphis) se raréfie à une telle vitesse en Méditerranée que son existence le long de nos côtes est menacée à très brève échéance.

. Les populations de dauphins dans l’Atlantique du Nord-Est pourraient être menées à l’extinction par les pratiques de pêche destructrices, selon un rapport diffusé le 21 janvier par Greenpeace et la Société pour la conservation des baleines et des dauphins (Whale and Dolphin Conservation Society).

(www.futura-sciences.com)

 

Les dauphins en groupe sont très organisés et quand une bagarre éclate, certains jouent le rôle de gendarme pour ramener le calme. Le dauphin communique avec des sons, il arrive à faire passer des idées simples (je suis en colère, j’ai faim, j’ai envie de jouer..) avec des sons mai sil ne discute pas et n’a pas besoin de langage très développé. Il produit des sifflements en comprimant son larynx. Il émet des sons brefs appelés cliquetis, en comprimant les petits sacs remplis d’air, situés près de sa narine, l’évent.

Son aide aurait été multiple selon les récits historiques : ramener les embarcations dans les tempêtes, sauver des naufragés. Il participe aussi à soigner notamment  les enfants handicapés, principalement mentaux.

 

De nombreuses expériences ont été faites pour mesurer l’intelligence du dauphin par rapport  aux orques, pour savoir s’il avait conscience de son corps et s’il se reconnaissait… C’est avec l’orque que l’exercice du miroir dans l’eau fut plus spectaculaire : l’orque s’est reconnue au travers du miroir et s’amuse  même avec celui-ci. Pour les scientifiques, le fait qu’il se reconnaisse montre qu’il a une certaine forme d’intelligence.

 

Extraits de l’émission “C’est pas sorcier”http://www.blog-les-dauphins.com