source: http://www.ecoutetoncorps.com

 

Pourquoi certaines personnes ont-elles beaucoup plus confiance en elles que d’autres ? Est-ce héréditaire ? Est-ce un hasard ? Est-ce appris ? Est-ce un acquis ? Suffit-il d’être encouragé pour développer cette confiance ?…
Voilà beaucoup de questions que se posent souvent ceux qui n’ont pas confiance en eux !

 

   Pour commencer, voici un test pour vous aider à déterminer votre degré de confiance en vous :

 

Cochez ci-contre la case correspondant à votre réponse Jamais Parfois Souvent Toujours
1. Je me permets de me tromper sans m’accuser
2. Je me permets de me tromper sans avoir peur d’être critiqué par les autres.
3. J’avoue aux autres mes peurs, faiblesses ou limites sans avoir peur d’être jugé.
4. Je peux faire une critique constructive à quelqu’un sans avoir peur d’être rejeté.
5. Je peux réessayer plus d’une fois même si je considère que la première fois fut un échec.
6. Je peux accepter qu’un de proche ne soit pas d’accord avec moi sans me remettre en cause.
7. Je peux avouer à mon conjoint mes désirs sexuels sans avoir peur d’être jugé.
8. Je peux révéler une de mes peurs ou faiblesses à mon enfant sans peur d’être jugé d’être un mauvais parent.
9. Je peux parler en public facilement.
10. Lorsque je ne comprends pas, je peux poser une question devant plusieurs autres personnes, sans avoir peur d’être jugé ignorant, lent à comprendre ou stupide.
11. J’évite de me comparer quand je rencontre mieux que moi.
12. Je me fais au moins sept compliments par jour.
13. Je fais mes demandes pour avoir ce que je veux.
14. Je peux me sentir bien même si je n’arrive pas à performer à mon goût.
15. Je peux me révéler ou faire une demande même si je suis presque assuré que l’autre ne sera pas d’accord.
16. Même si quelqu’un me dit non, je sais que cette personne m’aime autant.
17. Je préfère être vrai que dire ce que je crois que l’autre veut entendre.
18. Quelqu’un de cher peut me dire une vérité que je n’aime pas sans avoir peur.
19. J’ose de nouvelles expériences en acceptant d’avance et sans peur de ne peut-être pas réussir.
20. Je prends des décisions sans l’approbation ou l’accord de quelqu’un d’autre.

(Voir à la fin de cet article pour calculer votre degré de confiance en vous.)

 

 

Que veut vraiment dire “AVOIR CONFIANCE EN SOI“?

Voici les caractéristiques d’une personne qui a confiance en elle :

*Elle demeure confiante et elle vit dans la certitude que tout va s’arranger ;

*Elle ne se dévalorise pas suite à un échec ;

*Elle ne s’identifie pas seulement à ses performances ;

*Elle connaît sa valeur, elle reconnaît qui elle est ;

*Elle sait que ce n’est que dans l’expérience que l’on peut apprendre réellement ;

*Elle peut se confier et se révéler même si les autres ne sont pas d’accord car elle sait qu’on ne peut pas être d’accord en tout. Elle sait de plus qu’elle peut être aimée et appréciée même par ceux qui ne sont pas d’accord avec elle.

 

Je suis assurée que d’atteindre un jour ce niveau de confiance en soi est le plus grand désir de tous. Pourquoi est-ce donc si difficile d’y parvenir? La cause principale du manque de confiance est la quantité de croyances erronées, c’est-à-dire ce que nous avons appris et cru comme étant vrai depuis notre enfance.

 

 Ces croyances se développent de différentes façons :

*Suite à l’exemple d’un ou des deux parents qui n’avaient pas confiance en eux;

*Suite à des expériences, étant jeune, où l’on s’est fait dire qu’on ne faisait rien de bon;

*Suite à toute expérience dévalorisante qui a pu provoquer un complexe d’infériorité;

*Suite à une réprimande, critique ou rejet pour avoir osé, étant jeune, avoir eu confiance en soi.

 

Quelle que soit l’origine de la croyance, plus cette dernière est forte, plus elle a du pouvoir sur celui ou celle qui l’entretient. Cette croyance a pour effet de maintenir cette personne dans la peur.

 

Voici quelques exemples de peurs vécues par une personne manquant de confiance en soi :

*Peur de prendre trop de place si on se permet d’avoir confiance en soi, pouvant engendrer la peur d’être critiqué ou jugé d’orgueilleux, donc D’ÊTRE MOINS AIMÉ;

*Peur d’avoir à prendre des décisions et de ne pouvoir aller jusqu’au bout, pouvant engendrer la peur d’être jugé d’incompétent, donc D’ÊTRE MOINS AIMÉ;

*Peur de se tromper ou de faire fausse route, pouvant engendrer aussi la peur d’être critiqué, donc D’ÊTRE MOINS AIMÉ.

 Plus une personne croit que se permettre d’avoir confiance en soi équivaut à être moins aimée, moins elle s’autorise à être elle-même; Elle croit que manquer de confiance en elle, avec les conséquences que cela engendre, est moins douloureux à vivre que le fait de ne pas être aimée.

À partir du moment où les conséquences du manque de confiance en elle la feront souffrir davantage que l’idée de ne pas être aimée, elle sera mûre pour décider que sa croyance et sa peur de ne pas être aimée ne sont plus nécessaires ou ne sont plus vraies pour elle. Dès lors elle pourra changer son attitude intérieure.

On peut vérifier le degré de confiance d’une personne par sa capacité de se révéler, de se confier sans avoir peur d’être jugée par les autres.

 

  Comment y arriver ?

Commencez par décider de vous révéler un peu plus chaque jour. Par contre, il est important de bien faire la différence entre “se révéler”, “se plaindre” ou “vouloir changer l’autre”. Se révéler, c’est se confier, s’ouvrir, parler de soi, de ce qu’on ressent sans chercher la pitié, l’accord ou l’approbation de l’autre. Certaines personnes croient que lorsqu’elles parlent de leurs problèmes aux autres, elles se révèlent automatiquement. Bien souvent ces paroles sont dites dans l’intention de changer l’autre, de vouloir les manipuler ou les contrôler. Elles sont basées sur la peur. Une personne qui se confie vraiment le fait sans peur, sans arrière-pensée.

Décidez, de plus, de toujours être vrai. Plutôt que de ne pas dire la vérité, choisissez de ne rien dire en étant conscient de la peur qui se cache et qui vous empêche de dire la vérité. Donnez-vous le droit d’avoir encore cette peur ici et maintenant en sachant que tout se transforme avec l’acceptation.

Ouvrez-vous et acceptez la vérité des autres. N’oubliez pas que lorsque vous dites à quelqu’un d’autre : “Je veux la vérité”, il est fort probable que cette vérité ne fasse pas votre affaire. Surtout ne condamnez pas cette personne car elle ne voudra plus vous dire la vérité. Plus vous encouragez les autres à vous faire assez confiance pour vous dire une vérité qui vous déplaît, plus vous développez la confiance en vous.

Lorsque vous réalisez que vous manquez de confiance en vous dans un certain domaine, donnez-vous le droit, osez l’avouer et vous verrez que vos limites s’élargiront.

Lorsque vous avez de la difficulté à avoir confiance ou faire confiance à quelqu’un, osez lui avouer en réalisant que vous vous basez sur le connu et qu’il vous est impossible pour le moment d’y arriver. L’autre personne vous respectera pour votre franchise. Les termes “avoir confiance” et “faire confiance” sont utilisés en général de la façon suivante :

Avoir confiance ” en soi ou en quelqu’un est proche d’ ” être confiant “. Quand on est confiant, on se fie à l’énergie divine en soi ou en l’autre, on sait que ça va s’arranger, qu’on va s’en sortir d’une manière ou d’une autre.

” Se faire confiance ” ou ” faire confiance ” à quelqu’un est plutôt basé sur le connu, sur une expérience du passé. Exemple : ” Je ne peux plus lui faire confiance après tout ce qu’il m’a fait “. On peut dire aussi : ” Je ne suis pas capable d’avoir confiance en cette personne “. Ce genre d’expression est plus basé sur une intuition que sur une expérience du passé.

Osez risquer et vous donner le droit de ne pas réussir en sachant que tout n’est qu’expérience; Ne vous laissez plus arrêter par les ” supposés échecs ” du passé. Ces derniers vous ont servi, il ne reste qu’à découvrir comment.

Ne vous valorisez plus par vos performances, mais plutôt par ce que vous “êtes”. Ne croyez plus que vous êtes unique seulement lorsque vous avez les résultats escomptés. N’attendez plus les résultats pour être heureux; Soyez plutôt heureux de toute la créativité que vous développez (à tout moment dans tous les domaines de votre vie).

Vous verrez qu’en reprenant confiance en vous, vous retrouverez votre puissance intérieure et votre vie en sera de beaucoup améliorée.

 Plus vous créez votre vie selon vos besoins, plus vous êtes dirigé dans la bonne direction.

Vous développerez davantage d’amour pour vous-même et attirerez donc plus d’amour vers vous.

 

   Comment déterminer vos résultats au test ci-dessus :

Jamais = 0 point
Parfois = 2 points
Souvent = 4 points
Toujours = 5 points
Le total de vos points vous donne le pourcentage
de votre degré de confiance en vous.
Exemple : total de 71 points = 71 %.