Avant d”‘accompagner la gestation, j’accompagne le projet de naissance, celui des parents pour qui l’état émotionnel est important d’etre stable afin que l’enfant ait le meilleur pour vivre la gestation. De même mon canal permet de contacter l’âme du bébé à venir qui pourra s’entretenir avec ses parents, dans ce qu’il est juste pour eux de savoir.

ensuite, vient la naissance, est un des moments les plus importants de sa vie si ce n’est pas « le plus » important. On ne se rappelle pas consciemment de la sienne mais les cellules s’en rappellent et cela conditionne toute sa vie et la façon dont se dérouleront les expériences auxquelles nous feront face.

Nous connaissons les naissances symboliques qui suivent les morts symboliques telles que déménagement/emménagement ; enfance/adolescence/adulte ; mariage/divorce etc…

En mémoire cellulaire nous retrouvons énormément de choses car tout ce que nous vivons, à tous niveaux serait engrangé. Ceci va sans parler forcément des vies antérieures qui sont censées être aussi un bagage personnel de l’âme, il y a le bagage transgénérationnel avec lequel toute âme arrive plus le sien propre. Le sien propre qui commence à la fécondation d’où l’importance des états physique, psychologique, émotionnels des parents les mois précédents et des conditions extérieures (chômage, deuil, conflit, divorce).     L’importance de bien vivre la grossesse conditionne l’énergie du bébé de façon holistique. Un bébé qui se sentira coupé de sa mère aura plus facilement un regret de s’incarner et trainera un manque d’amour toute sa vie et ce, uniquement par manque de connaissance de ce qu’il ressent.

Un contact énergétique avec un fœtus permet de rectifier son état émotionnel, prévenir les déficiences physiques somato-émotionnelles et permet d’aider la maman et de l’accompagner, autant pour elle que pour son Bébé, dans cette grande aventure qu’est la Vie. Ainsi le suivi de la grossesse peut se faire aussi énergétiquement.

En soins, j’accompagne régulièrement des personnes à leur naissance, à leur « soi » vrai, celui qu’ils atteignent enfin à un moment de leur vie mais avec beaucoup de blessures à traiter dont des blessures de grossesse et même de fécondation.

Venant de la Source, d’un Ailleurs élevé, accompagner la Vie terrestre à sa source, continuité d’un Avant, est un grand bonheur.   Je propose donc de vous accompagner dans cette grande aventure qu’est la grossesse et la naissance, la vôtre en tant que maman et celle du bébé.

. En post naissance, mon expérience me permet d’être spécialisée en prématurité.

Pour la définir, selon une recommandation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’âge gestationnel est un critère nécessaire et suffisant : est prématurée, toute naissance avant le terme de 37 semaines d’aménorrhée (SA) révolues soit avant huit mois de grossesse. Il y a des stades de prématurité (très grande prématurité, (22 à 27 SA), grande prématurité (28 à 32), prématurité (33 à 37 SA) – (Données Wikipédia).

Enfant, adolescent, adulte, les réactions de l’ex-prématuré sont différentes d’un enfant né à terme. Ce qu’il connaît propre à chaque humain est amplifié du fait de cette expérience de base, que ce soit sa sensibilité, ses peurs, ses difficultés, ses efforts. Ses conditions de naissance font qu’il a déjà vécu quelque chose de spécial, souvent difficile, douloureux, dans l’urgence et en lutte avec la vie/mort, auquel il n’était pas prêt. La naissance par elle-même est déjà traumatique même si le fait de la séparation d’avec son contexte utérin est très bien pris en charge de nos jours, avec le toucher et la présence de la maman. Si 9 mois sont prévus, c’est qu’ils sont indispensables.

Malgré ces considérables progrès, j’ai pu constater en soins que des patients nés par exemple, autour des années 90 reproduisaient bien malgré tout, leur stress de naissance à chaque changement d’état (passage école supérieure, examen, etc…) soit chaque « naissance ». Il est reconnu que les enfants prématurés ont plus de difficultés scolaires.     Dans cette difficulté de transition, il est utile de traiter les blocages comme les peurs qui peuvent être paralysantes et faire échouer le projet en cours. La vie nous mettant régulièrement dans un contexte pour évoluer, il me parait indispensable pour que la prochaine fois puisse mieux se dérouler et pour ne pas faire de la vie un parcours du combattant, accompagner par les énergies les prématurés de maintenant ou d’autrefois quel que soit le moment de leur vie, de toute façon le plus tôt possible est une grande aide à leur apporter.

Ceci permettra d’abord une prise en charge énergétique globale du bébé dans son développement, complémentaire à vos surveillances médicales. Ce devrait permettre de le faire se développer le plus sereinement possible jusqu’à l’accouchement et vous y préparer vous-même éventuellement de la même façon par des soins énergétiques, par contre pas avant 3 mois de grossesse. N’hésitez pas à me contacter ICI  

 

ENFANT INTERIEUR: 

nous entendons parler ce cet Enfant Intérieur depuis de nombreuses années.

Il faut avoir conscience de traiter sa présence Il nous arrive à présent des informations dont nous n’aurions pas penser reconnaitre à l’époque où nos consciences n’étaient pas si évoluées.

Cet enfant a une conscience qui s’est développée depuis le moment où il a été créé rienà voir avec une illusion ou une création, il VIT à l’intérieur de nous notamment dans nos centres énergétiques et notre vie sera conditionné par ses moments depuis la fécondation jusqu’à environ ses 30 ans (la période dite de l’adolescence reconnue par les psychologues allant autour de 30/35 ans) Tout ce qui a été ressenti est engrammé en mémoire cellulaire et fera  l’adulte avec ses blessures d’enfant et ses réactions, ses limitations, ses croyances, ses héritages.

S’occuper de l’Enfant Intérieur et de ses blessures est indispensable à présent J’accompagne régulièrement des personnes autant en soins individuels qu’en atelier de groupe pour le soigner. Cela demande de l’intérêt et du temps pour trouver l’adulte authentique libéré des douleurs enfouies de l’enfant dans les centres énergétiques, les tissus, les organes.

 

 

Et je dédis cette page à ma jumelle qui est partie en gestation à deux mois et demi et je sais les nombreuses conséquences que cela a eu inconsciemment sur ma vie émotionnelle.

   Je la dédie aussi à mon petit fils, réincarnation de ma jumelle qui a décidé de s’incarner en septembre 2012 et qui m’inspire à mettre ce travail plus précisément en place et à ma fille qui fut mon premier enfant à me donner ce bonheur d’être une maman. 

   

Avec tout mon Amour pour eux.

« L’amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l’âme.»

(William Shakespeare)