La Nature Humaine soignée par les Fleurs

(extraits source: diverses et magazine “Psychologies” – Novembre 1999)

Depuis 1986, année de son apparition en France, la méthode du Docteur BACH (médecin anglais) connaît un succès croissant. Elle est simple et accessible à tous; et utilisable aussi sur les animaux.

Alors pourquoi agir au niveau émotionnel, tout simplement parce que le docteur Bach s’est rendu compte dans sa pratique de thérapeute que souvent les gens revenaient pour les mêmes maladies. Pour les personnes qui connaissent la méta-médecine c’est un peu les mêmes notions.
On agit au niveau émotionnel mais pour prévenir la maladie.
Un corps malade se soigne par la médecine normale. Mais on sait quels dégâts peuvent faire des émotions somatisées………

Chacune des 38 fleurs sauvages préconisées par le médecin correspond à une émotion particulière. Pour le docteur Bach une personne a les 38 remèdes en elle, et c’est le déséquilibre qui amène la prise des fleurs.
En effet l’observation très fine qu’il a fait de la nature humaine l’amène à cette conclusion: la maladie résulte d’attitudes négatives. Il les classe en Il a regroupé les fleurs en 7 familles soit 7 états d’esprit: peur, incertitude, manque d’intérêt pour le présent, solitude, hypersensibilité aux influences aux autres et aux idées, découragement ou désespoir, et préoccupations excessives du bien-être des autres.

Ce qui peut aussi nous guider lors d’un choix à faire au sujet d’un traitement : vous choisissez les élixirs floraux en fonction de votre état ou de vos difficultés, puis, plusieurs fois par jour, vous prenez quelques gouttes jusqu’à ce que vous n’en ressentiez plus le besoin. Un des objectifs étant d’aller vers une plus grande autonomie et meilleure connaissance de soi. Au bout de quelques semaines voire de plusieurs mois, le patient reprend les rênes de sa vie et il s’auto-gère.

Aujourd’hui encore, les élixirs proviennent du centre Bach, en Angleterre. Ils sont fabriqués conformément à la méthode d’origine. Cueillies à l’état sauvage, les fleurs, exemptes de tout produit chimique, voient leur énergie captée par ébullition ou solarisation.

  • De plus en plus de professionnels (homéopathes, kinésithérapeutes, psychologues) séduits, préconisent les fleurs de Bach en complément de leurs pratiques. Cependant il n’est pas nécessaire de consulter un thérapeute pour utiliser cette méthode. La démarche se suffit à elle-même.

  • En revanche, si vous êtes submergé par l’angoisse, la peur, le doute ou que vous manquez de recul par rapport à une situation, l’aide d’un thérapeute peut s’avérer utile. Dans ce cadre, c’est souvent en fin de séance que le psy évoque les fleurs. L’accord du patient est en effet indispensable parce que s’il ne partage pas l’avis du thérapeute sur le choix des fleurs, ou s’il n’est pas partie prenante dans la démarche, il y a peu de chances pour que le remède agisse. Si les fleurs de Bach ne se substituent pas au travail thérapeutique, elles l’accélèrent bien  souvent . Tels des catalyseurs, elles aident à lâcher-prise, à ouvrir ce qui était verrouillé. Le travail se fait donc plus vite. Les fleurs font remonter à la surface nos émotions refoulées nous permettant ainsi de dépasser les crises en douceur.

  • Le choix des élixirs est une étape délicate. Car, pour un même trouble, 7 ou 8 fleurs peuvent être indiquées. De plus, on a presque envie de toutes les choisir, parce qu’il y a toujours un peu de soi dans chacune d’elles. Il peut être difficile de reconnaître et d’admettre qu’on a besoin de certaines d’entre elles (exemple contre la haine, la jalousie) .   Je conseille de se limiter à 3 ou 5.  Le choix s’effectue selon l’appréciation de ce qui domine : soulager l’angoisse et les chocs au préalable puis traiter les peurs. Vous pouvez choisir vos fleurs à l’intuition, au pendule, avec un  thérapeute qui vous connaît etc…Vous pouvez aussi attribuer une note à l’émotion dominante et choisir parmi les notes les plus hautes les 3 ou 5 fleurs qu’il vous faut.

Dans tous les cas, il convient de revoir la composition du flacon au fur et à mesure de l’évolution et de l’ajuster si nécessaire.

II – UTILISATION :

   DOSAGE

Le dosage habituel de la petite bouteille de fleurs de Bach est de 4 fois 4 gouttes par jour. Vous pouvez en prendre plus si vous en ressentez la nécessité mais respectez le minimum de 4 fois 4 gouttes par jour. Les fleurs de Bach sont tout à fait
Inoffensives même en cas d’overdose. Elles ne peuvent pas modifier ou amplifier l’effet d’une autre médication.

 

 

QUAND ?

Il n’y a pas de moment précis pour la prise de fleurs de Bach. Le plus important étant que les prises soient dispersées tout au long de la journée. Vous les prenez par exemple le matin au lever, deux fois dans l’avant-midi, deux fois dans l’après-midi et au coucher. Ainsi vous obtenez la dose exacte de 4x 4 gouttes par jour.

 

 COMMENT PRENDRE ?

Une petite bouteille de fleurs de Bach contient une pipette compte-gouttes facile à l’emploi. Vous pouvez prendre les gouttes directement sur la langue ou diluées dans l’eau, le café ou le thé.Conseil : beaucoup de personnes boivent une bouteille d’eau dans la journée. Vous pouvez mettre le total des gouttes soit 16 (4×4 gouttes) dans cette bouteille. Si le soir vous avez bu toute la bouteille vous avez automatiquement pris votre dose quotidienne de fleurs de Bach.

 

 DURÉE DU TRAITEMENT

Un traitement dure en moyenne 3 semaines

Les personnes et les circonstances ne sont jamais identiques, mais dans la plupart des cas vous pouvez suivre la règle suivante :
1 mois = 1 petite bouteille : constitue le minimum
2 mois = 2 petites bouteilles : est indiqué et donne de bons résultats.
3 mois = 3 petites bouteilles : est idéal et donne les meilleurs résultats.

Et il peut éventuellement être adapté quand il y a une évolution, c’est ce qu’on appelle la couche de l’épluchage de l’oignon

Donc on part des émotions connues pour les enlever au fur et à mesure qu’elles se présentent et arriver ainsi à l’équilibre au plus profond de nous.

  POUR QUI ?

  • ENFANTS

L’utilisation et le dosage chez les enfants est identique à celui des adultes : 4 x 4 gouttes par jour. Chez les bébés et les petits enfants vous pouvez mélanger les gouttes à la nourriture ou les mettre dans le biberon En cas d’allaitement la mère peut prendre les fleurs de Bach elle-même. Vous pouvez aussi les appliquer extérieurement sur les poignets, les lèvres, les tempes ou derrière les oreilles. Les enfants réagissent généralement plus vite aux fleurs de Bach que les adultes.

 

  • Pour les ANIMAUX

Eau de boisson, ou eau mis dans un petit flacon à pipette et gouttes à déposer entre les omoplates ou à injecter avec la seringue (pas d’aiguille) dans la bouche.

(extraits sources diverses du net)

 

 

LISTE Içi