Ho’oponopono   le mot veut dire « corriger ce qui est erroné » ou « rendre droit » c’est-à-dire revenir à ce qui est juste. Ainsi le procédé va permettre de corriger ses erreurs de pensée, qui sont à l’origine de tous les problèmes survenant dans notre vie.

La physique quantique peut contribuer à expliquer le fonctionnement de Ho’oponopono. A partir du moment où tout est énergie et que l’esprit peut interférer sur cette énergie/matière/corps dont l’eau du corps. Elle est influencée par nos pensées et nos mémoires et nous comprenons comment celles qui sont erronées peuvent façonner des éléments perturbateurs et, à l’inverse comment une pensée pure apportera une harmonie en soi.

 Ho’oponopono est une méthode de repentir et de réconciliation avec soi même, une manière de communiquer avec soi dans notre divinité intérieure. Ce procédé met le mental en arrière plan et permet d’accéder à son Soi profond. Celui ci peut nous indiquer les actions justes et appropriées sous forme d’inspiration et d’intuition.

 

Le but : retrouver la paix intérieure qui commence en soi.

L’expérience est détaillée dans Le livre “Zéro limite” de Joe Vitale A l’instant de notre Création, nous serions tous amour pur, d’où le terme “zéro limite”. En disant les mots clés nous nettoyons les programmes intérieurs qui nous empêchent d’atteindre cet état pur : l’amour.

 Nous sommes tous responsables de ce qui nous arrive, consciemment ou non. Si nous créons notre propre réalité, cela veut dire que nous créons tout ce que nous voyons, y compris ce que nous n’aimons pas.

 Si quelque chose dérange dans ce qui se passe dans notre vie, nous y avons un lien commun avec l’autre. Nous serions responsables aussi de tout ce que les autres font ou disent et cela, tout simplement parce qu’ils font partie de notre expérience, nous partageons un programme avec eux En fait peu importe ce qu’ils font c’est surtout ce que nous nous en faisons.

 Ce que l’autre nous renvoie est aussi une partie de nous, déjà parce que nous sommes tous humains et donc tout est en nous, le bon, le mauvais et le pire et parce que nous sommes tous reliés soit à l’inconscient familial et collectif, à nos ancêtres, nos vies antérieures, tout ceci ayant des mémoires.

 

 

Les principes de base :

1) la réalité physique est une création de mes pensées : tout ce qui compose notre réalité l’est.

2) si les pensées sont erronées, fausses, distordues, chargées de rancœur, de jalousie, de mensonge, elles créent une réalité physique fausse. Mais vous allez finir par croire que cette fausse réalité physique est la vraie de la vie, cercle vicieux car enfermera encore un peu plus dans les pensées erronées. Pour en sortir : changer les pensées pour que la réalité change.

3) Si les pensées sont parfaites, elles créent une réalité physique pleine d’amour. Si les pensées sont parfaites, elles réaliseront pour moi un monde plein d’amour.

4) Tout est à l’intérieur, tout existe en pensées dans son esprit. Il n’y a que sa réalité. Son intérieur crée sa réalité extérieure

5) Je suis le créateur de mon univers physique tel qu’il est et si je corrige mes pensées, je peux changer ma réalité. Comme une toile peinte, si je corrige et change mes pensées inadéquates, je change les couleurs, le sombre disparaitra petit à petit pour laisser la place à un monde d’amour

 

Les mémoires erronées :

Notre environnement, notre monde, notre univers, les personnes rencontrées , les situations que nous vivons ne sont que le reflet de nos pensées intérieures qui sont elles mêmes le produit de nos mémoires.

Une mémoire est un programme inconscient qui a été créé par un évènement qu’une personne a vécu dans son passé, ou ses parents, ou ses ancêtres. Celui ci est à l’origine de croyances, à travers lesquelles sa perception de la réalité est déformée Les croyances sont des filtres à travers lesquels nous percevons le monde qui nous entoure.

Paul Ferrini qui est un auteur a dit« si tu veux connaitre la réalité, tu dois la libérer de tout jugement et demeurer en elle tout simplement et profondément»

– prendre la décision de nettoyer ses mémoires intérieures : et déjà accepter de changer ses pensées erronées. Une fois libérées d’elles, des évènements auxquelles nous ne nous attendons pas se produisent, mais il ne faut pas avoir d’attente de particulier.

– Un exercice à faire devant sa glace : est ce que je suis prête à changer mes pensées erronées et à changer mon point de vue sur la vie ? : voir ce qui se passe ne vous, votre réaction, la direction des yeux. (Fixes ou fuient)

 

II – Ho’oponopono et notre identité

Qui sommes nous ? pas nos mémoires mais des êtres divins dans un corps humain venu sur la planète pour progresser et s’améliorer.

Nous sommes en relation avec :

– un subconscient où nos mémoires sont stockées, celles de nos parents, les nôtres, les ancêtres, les vies passées.

-Notre conscient ou mental qui permet de faire des choix.

-notre superconscient, ou âme ou être supérieur qui fait partie de nous même à un autre niveau vibratoire. Il est toujours relié à la Source de tout, le Créateur et ne se laisse pas interférer par les mémoires

-l’intelligence divine qui se trouve à l’intérieur de chaque être et qui nous relie tous. Le Dieu en nous, c’est cette partie qui va faire le nettoyage des mémoires, elle le fera uniquement si nous en faisons expressément la demande par rapport au libre arbitre.

 

 

 

IIILe processus de guérison : quand un problème surgit dans la réalité il réagit à une mémoire .Grace au conscient, la prise de conscience se fait et va choisir la manière dont elle va traiter la solution. Soit elle se laisse guider par ses mémoires et continue de fonctionner selon elles, soit elle dit stop en reconnaissant que ce qu’elle voit dans sa vie, ce qu’elle peut entendre à l’intérieur d’elle est du passé, ancien, plus d’actualité et qu’elle peut et désire le changer.

-A ce moment, elle prend contact avec son âme pour demander à sa partie divine de nettoyer les mémoires erronées. Et rien d’autre à faire, laisser faire la partie divine en elle, le temps lui dira que c’est traité parce qu’il n’y aura plus de manifestation extérieure et que la vie changera par rapport à cela.

Etre Relié à notre âme décuplera notre force pour faire face à tout et en prime, une joie inexplicable.

 

  III -le processus de transmutation : c’est passer le relais à la Vie ou à Dieu, dans l’amour et la confiance.

1 – reconnaitre que l’origine du trouble vient de ce qui est à l’intérieur de nous, sans culpabilité C’est important pour pourvoir le transférer pour transmuter.

Ce qui est important à dire c’est que ce n’est pas nécessaire de savoir quelle mémoire est erronée pour qu’elle soit définitivement effacée .Lorsqu’une personne fonctionne dans la volonté, ce sont ses mémoires qui la dirigent par le biais du mental.

 

2- passer le relais : transfert de pouvoir. Pour le passer il faut reconnaitre cette existence de sa partie divine, son âme. Vous ne serez plus guidés par vos mémoires erronées, peurs, jugements, croyances limitantes, et vous allez confier votre vie à votre être supérieur, votre âme qui sait mieux que le mental ce qu’il convient de faire et ce qui est bon pour vous

Votre âme : partie spirituelle la plus élevée, pur amour, aucune limite. Elle a faire le travail de libération, elle n’est en aucune manière affectée par nos mémoires. Il faut lui demander expressément de nous libérer de nos chaines qui nous emprisonnent dans de vieux schémas depuis longtemps. Demandez donc à votre divinité intérieure de transformer en lumière les pensées erronées et les programmes inconscients qui ont créé les problèmes.

 

3 – lâcher les attentes : une fois avoir confié à Dieu le nettoyage, le mental n’a plus rien d’autre à faire Il n’y a rien à comprendre. Il suffit simplement de s’abandonner en toute confiance entre les mains de notre divinité et de permettre l’action à travers nous. S’abandonner c’est aussi accepter de ne pas tout comprendre, de faire confiance que la meilleure solution sera apportée et que ce ne sera pas forcément la solution attendue/espérée. Donc lâcher l’attente quant à la forme du résultat.

 

Ensuite lorsque ces énergies sont transmutées, Il se forme un vide sans limite pour l’inspiration qui vient de la partie divine intérieure. La personne va réaliser sans réfléchir parce qu’elle sent au fond d’elle que cette inspiration est juste, et ressent une grande paix .Pas besoin de preuve c’est la voix intérieure de son être supérieur qui lui parle. Ceci va se généraliser vous montrant que vous êtes sur la bonne voie, bien en train de vous libérer des vieux schémas Vous vous sentirez rayonner de l’intérieur, un sentiment d’amour immense va se dégager de vous à l’extérieur et la véritable identité va pouvoir émerger.

 

 

V – Conséquences : l’énergie de transformation ira   jusque dans la cellule qui permettra d’intégrer une nouvelle conscience, par ce changement de pensées et permettra de créer notre monde et le transformer radicalement.

Viendra ce sentiment d’Unité à l’intérieur de soi, et d’appartenir au Tout d’où la diminution du sentiment de solitude

Votre vie sera plus légère, vous permettra de revenir sur son véritable chemin de vie ,vous focalisera sur le nettoyage et pas sur le problème , vous recentrera en retrouvant votre véritable identité dans la paix.

 

VI – Nous et l’impact sur les autres : Au fur et à mesure que nous nous nettoyons, les personnes concernées se nettoient également. En nettoyant ces programmes communs nous leur permettons de s’élever loin de toute l’humanité : très bien avant le départ d’une personne en fin de vie pour se libérer et nettoyer la relation tout en l’allégeant.

 

 

  VI – Les mots clés : Les phrases du mantra : pour déclencher le programme de nettoyage des mémoires perturbantes : Ce n’était pas s’adresser à la personne mais s’exprimer au Divin pour libérer l’énergie commune qui est bloquée. C’est du nettoyage. Ces phrases ne sont pas dites pour être pardonné par la Divinité, elles sont dites pour se nettoyer. Nous avons tous une partie de la Divinité en nous et c’est à cette partie là que nous nous adressons.

 

Dire et répéter les mots de purification tout en pensant être le seul responsable de ses erreurs pour les raisons déjà évoquées et d’en confier le nettoyage à l’Univers/Dieu, esprit d’amour et non une personne en particulier,

 

désolé, pardon, merci, je t’aime :

« désolé» ne signifie pas être coupable ni victime : ce peut être perçu comme une demande d’excuse pour l’évènement dysharmonieux produit par nos pensées parce que nous ne savions pas que nous avions cette mémoire négative en soi et que nous n’avons pas fait exprès d’induire le problème. Nous nous adressons alors à Dieu pour demander pardon d’avoir eu ces pensées erronées qui ont créées l’évènement. C’est le pardon qui va permettre de couper le lien avec ces mémoires erronées. Pardonner c’est pour soi, se libérer du passé et c’est donc le moyen de corriger nos erreurs de perception. La guérison vient d’un sentiment d’unité Le pardon nous délivre des pensées qui semblent nous séparer les uns des autres. Voir les autres comme nous-mêmes. Libres de cette croyance ne la séparation, nous sommes guéris et nous pouvons étendre notre pouvoir de guérison de l’amour à tous ceux qui nous entourent.

 

pardon » : à la Vie, à moi-même » Ouvre le cœur,

merci» le remerciement lance un merci à la vie de me montrer ce que j’ai à nettoyer mais aussi merci aux mémoires erronées de se manifester dans ma vie et de me donner ainsi l’opportunité d’en prendre conscience que je portais ce problème sans le savoir et de les libérer, Je dis merci à l’Univers et je lui exprime toute ma gratitude

je vous/ t’aime» : j’aime tout et tous, la vie, mon environnement, les personnes autour de moi, mes mémoires erronées, sans oublier moi-même »

« Je t’aime » est adressé à notre Dieu intérieur, à nous même, aux mémoires erronées. C’est par l’amour que nous allons pouvoir les transmuter en lumière.

« Merci et je t’aime » va permettre à la lumière divine d’entrer en nous et de transmuter les émotions et les pensées négatives attachées aux mémoires erronées.

 

 

Alors n’hésitez pas à dire : “je suis désolé, pardonne moi s’il te plait, je te remercie, je t’aime ” et c’est tout : sur tout ce qui dérange dans notre vie quotidienne- . La base de tout est l’Amour.

La clé du zéro limite c’est « je t’aime », aimer son problème, aimer ses mémoires : chouette on va pouvoir libérer et donc expérimenter le dieu en soi !

 

   VII – Champs d’application  au quotidien : relationnel notamment la famille, tout ce qui concerne le corps physique, émotionnel dont les dépendance, souci matériel, financier, professionnel, là où vous vous sentez dérangé – En fait pour tout ce qui va se produire, observez et nettoyer pour votre confort, faites cela comme un mantra, confier le tout à votre Moi supérieur et êtes sans attente.

 

A quel moment ? : à n’importe quel moment où vous en prenez conscience et si possible :

le matin : après quelques bonnes respirations, se connecter à son être supérieur et faire Ho’oponopono pour tous nos projets, devoirs, obligations, rendez vous et rencontres en affirmant entre en unité pour votre journée.

La journée : pendant votre marche, votre trajet de travail, votre douche, votre ménage etc..

au coucher : c’est bien pour éliminer par rapport aux évènements de la journée et aux personnes rencontrées et se passant le film. « Désolé, pardon, merci, je t’aime pour chaque situation vécue et pour chaque personne rencontrée, » confier tout en confiance à votre divinité intérieure et vous n’y pensez plus.

 

 

 

ALORS Les énergies en mouvement ont la conséquence de raccourcir le délai entre le moment d’émission d’une pensée et sa matérialisation. Pour nous adapter aux nouvelles énergies, il est très important de nous libérer de tout ce qui peut polluer notre pensée c’est-à- dire de toutes ces mémoires inconscientes qui viennent sans cesse déformer notre perception, notre façon dépenser et nos créations. Au départ, il convient que la personne demeure à l’écoute de ses besoins et de ses émotions : peurs, colères, chagrins afin de les reconnaitre et de décider.

Prendre conscience de cela est prendre sa responsabilité. Nous avons en nous des pouvoirs illimités et il faut reprendre la direction de sa vie ce qui ne veut pas dire faire tout seul mais faire sans attendre que l’autre prenne en charge (société assistée)     et que la solution tombe sur un plateau du Ciel.

 

IX – un chemin d’évolution pour vous et votre entourage.

Ho’oponopono représenterai la dernière étape de l’évolution de l’être humain. Sortir de l’état de l’impuissance de la victime e du monde extérieur, passer par la prise de conscience d’être créateur de sa réalité et décider de se prendre en charge en agissant sur les mémoires.

Ayant acquis cette méthode, vous allez devenir des éclaireurs de conscience à votre tour pour vos enfants, surtout les enfants de la Nouvelle Terre qui ont besoin que leurs parents pour qu’ils les comprennent et les guident dans d’autres schémas. Pour cela les parents doivent eux même avancer. Se Responsabiliser en tant que parent pour responsabiliser l’enfant et lui donner un outil pour grandir en autonomie se détachant doucement du lien parental pour devenir homme et femme et lui apprendre à suivre son âme.

 

C’est un chemin, quotidien et pas un but réalisé en une fois. Nous devons nous rappeler que nous sommes là pour nous nettoyer et apprendre sur la Terre. C’est notre âme qui est venue travailler sur cette planète pour avancer et pas notre corps. Notre corps est le véhicule emprunté le temps de l’incarnation et notre devoir est d’en prendre soin pour éviter que ces mémoires se transforment en somatisation.

 

 

 

X -Les nouvelles énergies : Nous sommes depuis 2012 dans une élévation de la fréquence de la Terre et nous devons suivre pour vivre. Ceci est confirmé par une augmentation de la fréquence de la Résonance de Schumann qui est relation direct avec le champ magnétique terrestre. Elle serait passée de 7.8 hertz dans les années 70 à 12.9 en 2011. Cette élévation va se manifester par une accélération de plus en plus rapide des évènements ce qui va perturber les êtres humains entrainant fatigue, dépression, stress, anxiété, insomnie, vertiges, désorientation, troubles de la concentration etc.. Cette évolution est indispensable et incontournable pour que les êtres humains de développer leur esprit et leur conscience mais aussi d’être moins attaché à tout ce qui est matière.

 

Les changements se font par paliers. Pour aider le corps et l’esprit il faut être centré et suivre de façon intègre, son cœur et son âme . Ceci implique de rester connecté à l’énergie d’amour, et pas dans ses émotions négatives, mémoires erronées, vieux schémas qui vont sortir de façon incontournable pour être traitées car non adaptés aux nouvelles énergies. Dans le cas contraire il y aura de grandes perturbations. Aimez vous !

 

 

Ho’oponopono va vous aider pour vous alléger à condition de prendre conscience de ce qui est là et de vouloir changer en et appliquer la méthode. Vous ne sentez pas sur vous ? alors voyez dans la vie quotidienne ce qui ne va pas, ce qui vous fait souffrir, vous choque et qui reflète des dysharmonies intérieures, qui pouvaient ne pas être là il y a quelques jours et maintenant le deviennent comme par hasard. Voilà, c’est une mémoire qui est remontée. Ce qu’on appelle les synchronicités sont des indicateurs de marche à suivre, rien n’est du au hasard, tout arrive pour être régler et s’harmoniser. C’est le but des nouvelles énergies, de ce qu’on appelle « La Nouvelle Terre ».