LE TOUCHER MASSAGE ®

 

– Joël Savatofski, tout d’abord masseur – kinésithérapeute a fondé l’Ecole du Toucher Massage ®, institut de formation et de recherche pédagogique qui a pour vocation de réhabiliter cet art dans tous les domaines de la société. Formateur consultant, il est l’un des plus fidèles artisans du renouveau du massage* en France. *(Compte tenu de la loi, le terme massage ne désigne nullement des actes médicaux ni de kinésithérapie, rien de thérapeutique mais seulement des pratiques de bien-être faisant lâcher tout stress et amenant à la relaxation physique et la détente globale).

 

 

Passionné par l’animation, l’enseignement et la pédagogie, Joël Savatofski se consacre depuis de nombreuses années à montrer l’importance du toucher et du massage pour une meilleure qualité de vie. Il anime de nombreuses formations dans ce sens, en particulier en milieu hospitalier et a initié bon nombre de personnes à la communication par le toucher. Selon Joël Savatofki : bien des personnes souffrent aujourd’hui d’un mal invisible et difficilement avouable mais réel : le manque de contacts corporels chaleureux. Plus que jamais, toucher et être touché est devenu nécessaire, indispensable. Préventif à de nombreux maux, le toucher peut également être un facteur considérable de guérison.   Le toucher est comme les autres sens. S’il n’est pas suffisamment stimulé, il perd de sa sensibilité. Plus une peau est touchée, plus le seuil de la sensation s’abaisse, plus elle devient sensible et réceptive. Pour maintenir l’activité du cerveau, la sensation a besoin de stimulation en permanence et la peau possède des millions de récepteurs sensitifs, quantité multipliée par 10 aux mains et aux doigts.

 

 

»Toucher : une nécessité vitale au même titre que se nourrir, respirer, boire, dormir. On a constaté que les enfants privés tôt de contacts physiques devenaient plus fragiles (apparitions de troubles psychosomatiques ou dermatologiques). On affirme même que certaines douleurs d’ordre rhumatismal, dorsalgies, lombalgies, contractures musculaires peuvent être la conséquence de carences affectives et de manques de caresses.

Dans l’esprit des formations de Joël, je vous propose :

» Massage des mains : c’est un massage de base dans toutes les pratiques :   il est aussi très efficace, simple, facile d’application. En peu de temps, il permet une détente et un état de bien être et, le contact étant fait, il permet souvent l’ouverture à   l’approche des autres parties du corps par la suite.

 

 

Les mains, comme les pieds, sont des points stratégiques pour les principaux méridiens, en médecine chinoise. La stimulation de ces points a une fonction thérapeutique importante du fait de leur action sur l’ensemble des fonctions des organes. Par ailleurs, les mains correspondent au plan neurophysiologique à une aire corticale du cerveau très importante, le massage des mains sera donc très largement ressenti pour son action bienfaisante.   »

 

Massage du visage : plus intime parce qu’on ne touche pas un visage comme une main.

 

 

Pour relâcher, reposer, donner confiance à la personne en souffrance, pour calmer l’anxiété et les tensions, le contact tendre de la paume et du visage va établir une communication en délicatesse qui donnera à la personne le sentiment d’être intéressante, respectée, aimable.   L’image psychique est déjà restaurée. Le calme, le sourire, la disponibilité apportée par le praticien permettra à la personne de s’abandonner et de se détendre. Relâchant la musculature faciale et de la tête, la fatigue sera chassée, les tensions des mâchoires et des muscles du cou aussi, l’aidant à mieux respirer, à expirer et à lâcher prise.   Ce sera très efficace contre les maux de tête, migraines, irritabilité, insomnies, (aide à l’endormissement ou meilleur sommeil), idées noires, tics…. un bon remplacement de somnifère…

 

» Le massage des pieds Le constat est indéniable : On tire un bienfait, pas seulement immédiat, de ce genre de massage. Une sensation de légèreté, de réchauffement, de bien-être dans les heures, voire des jours qui suivent l’intervention se fait sentir. Ce massage offre d’innombrables intérêts. Il peut partiellement pallier un manque d’exercice physique ou de marche, une immobilisation trop prolongée et ses conséquences immédiates (favorisation de la circulation sanguine, massage des capillaires et des canaux lymphatiques aidant ainsi la pompe cardiaque).

Des milliers de récepteurs nerveux de notre pied informent continuellement notre cerveau sur la position des différents segments de notre corps, de nos muscles, de nos tendons. Ces récepteurs dont la raison même d’exister est d’être stimulés, s’enrichissent d’informations qu’ils vont transmettre au cerveau pour notre bien-être. D’autre part, selon l’acupuncture pratiquée en Chine depuis des millénaires, des méridiens véhiculant une énergie sont stimulés le long du pied et passent par l’entonnoir formé par la cheville. Ceci rétablit le bon fonctionnement des organes en agissant sur la circulation de l’énergie.

» Massage de la jambe : manœuvre – minute de bien-être Il donne une sensation immédiate de relâchement, d’allègement dans les membres inférieurs. Associée au massage du pied, elle favorise la circulation veineuse et lymphatique.

» Massage du ventre : Excellent pour aider la personne à mieux respirer et à se détendre très profondément, à s’apaiser, elle est rassurée. Stimule le transit et diminue la constipation.

 

    » Contre la douleur Le massage contribue à soulager la douleur physique en facilitant le maintien d’une relation privilégiée avec celui qui   souffre. Il ne s’agit pas de soulager seulement la douleur physique mais aussi la douleur morale. On sait que la douleur augmente dans la crainte, la solitude, l’insécurité. Le fait d’être touché, sans motif thérapeutique, gratuitement, a une grande valeur pour toute personne, raison de plus si elle est malade : c’est une aide précieuse par exemple à l’approche de la mort. La communication est facilitée et permet au malade d’exprimer ses angoisses et ses derniers désirs. Il a sa place en accompagnement de fin de vie que ce soit à domicile ou à l’hôpital.

» Utile pour tous : Pour les personnes jeunes ou âgées, en manque de contact physique, les enfants, les bébés, les malades, ceux en fin de vie, les grossesses,…que ce soit ou pas pour le bien-être, préventif ou non, il devient plaisir à effets reconnus et appréciés… Les applications seront donc différentes selon la population, nombreuses et peuvent trouver une place partout même où la douleur physique et morale est importante, l’immobilisation constante, l’anxiété, la souffrance, la solitude et la dépréciation de soi présentes.

 

 * LES RARES CONTRE INDICATIONS DU MASSAGE : Elles sont finalement très peu nombreuses en comparaison des innombrables indictions dont il est gratifié. On ne massera point quelqu’un qui présente un processus inflammatoire important, notamment dans sa phase active, parties localement chaudes, rouges, enflées, douloureuses, de même en cas de température, on s’abstient. Naturellement, à éviter sur un hématome et localement en cas de problème dermatologique. En réflexologie, il y a quelques contre indications qui vous seront précisées par le praticien et à la prise de rendez vous, signalez lui tout problème en cours.

 

(Extrait du livre «Pratiquer .. le toucher massage» Joël Savatofski)

La méthode spécifique du toucher massage -création et exclusivité de Joël Savatofski – est enseignée avec succès depuis plus de quinze ans par l’Institut dont il est le fondateur et l’animateur.

Avec une équipe de permanents, tous formateurs agréés, l’institut de formation propose des stages, ateliers, formations et conférences en France et à l’étranger et intervient également sur demande dans les établissements hospitaliers et assimilés ainsi que dans les écoles d’infirmières, aides-soignants et kinésithérapeutes