Le Reiki est  dispensé aux animaux de tous ordres dès qu’ils ont vu leur vétérinaire. Il est une technique énergétique que l’on connait  le plus souvent sur l’humain en prévention ou en aide aux soins médicaux.

Aux Etats Unis, de plus en plus de vétérinaires intègrent le Reiki dans leur pratique, dans notre pays,  le maitre s’intéresse  à ces techniques lorsque plus rien n’est efficace du côté de la médecine traditionnelle. Pourtant cela est un complémentarité.

Il ne faut pas oublier que l’animal est un vecteur émotionnel et parle des problématiques de son maitre même si celui-ci semble l’ignorer à l’intérieur de lui, en les somatisant.

Que ce soit du chagrin, de la colère, de l’inadaptation, des problèmes de vitalité, d’angoisses et tout simplement le stress, l’animal le donnera, en parlera à sa façon.

 

Chaque humain connait dès sa conception une multitude de stress qui laisse des blessures réelles ou ressenties comme telles. L’animal n’est pas exempt des siennes comme par exemple un sevrage trop précoce, une vie trop trépidante, trop d’énergie à canaliser, manque de contacts etc…

 De plus, de par sa proximité d’habitation et de cœur, il est en interférence énergétique avec lui.

Le chat prend les problématiques de son maitre et les transmute, peu de temps après son corps se sera réadapté.

Le chien le fait à sa façon sans transmuter et peut prendre les maladies, atténuer celle du maitre, parfois en mourir.

un cheval fait osmose avec son cavalier, l’état de l’un déteint sur l’autre et gênera le quotidien.

l’ambiance générale d’une famille retentira sur les animaux présents. Les auras se mélangent et chacun dépose sur l’autre ce qui la compose.

D’une façon générale, concernant les effets du stress, ils  peuvent se manifester de diverses façons : agressivité, repli sur soi, nervosité, baisse de forme ou de performance, saletés au sol. De quoi  contrarier son gardien et en générer encore plus.

Nos amis les animaux sont très sensibles et l’énergie ainsi dispensée  leur convient tout à fait. Ils savent exactement ce dont ils ont besoin  et savent le faire comprendre. Le bienfait se fera sentir autant sur le physique, le mental que l’émotionnel comme pour l’humain.

Dès lors il est possible de faire une à quelques séances pour traiter ce qui les dérange, que ce soit un désordre organique sans solution médicale, comme un trouble du comportement ou simplement les apaiser

 

L’âme animale est amour. L’animal n’a pas de mental et une fois l’acceptation du maitre pour lui donner une séance d’énergie  Reiki, il est possible de pratiquer sans fausse culpabilité, ni croire que parce qu’il n’a pas donné son accord on n’a pas à le pratiquer. L’animal sait que c’est pour son bien, il le sent, il sent l’intention tout comme la personnalité du praticien.  Il peut être effarouché au premier abord du fait de ne pas connaitre cependant, l’énergie  lui plait en général beaucoup. Il s’en ira lorsqu’il en aura assez. Si d’emblée il ne voulait pas de ce contact alors il se dégagerait de la personne probablement plus du fait de l’énergie de cet humain que de la dispense  de l’énergie Universelle qui par nature, lui convient pas nature. Elle correspond à l’essence de son âme.

Par nature, l’animal domestique vient sous la « tutelle d’un maitre/gardien ». Le fait que  son maitre  demande une séance  pour son bien suffit. De l’âme animale j’ai le retour qu’il est suffisant que cela soit de cette façon, aucun animal ne se plaindra à quiconque d’avoir reçu de la lumière de l’Univers, faite d’amour et de joie. Alors ne soyons pas plus bête qu’eux ! parce qu’ils ne le sont nullement. Restons intelligents , de cette intelligence de l’âme et du cœur.  Elevons nous autrement que dans l’humain avec son mental, sa soi disante cohérence qui n’est pas générale et pensons dans celle de l’âme et dans le sens du divin.

Il va sans dire que tout comme l’approche de l’humain nécessite un certain état d’être calme et « propre » énergétiquement, le praticien Reiki se doit également d’appliquer cela dans une pratique vis-à-vis d’un animal. Il mérite la même considération, le même égard  par rapport à ce  que l’on dépose sur lui.

A présent,  il est plus nécessaire de s’occuper plus de son état énergétiquement correct et laisser l’animal faire lui-même passer son message auprès d’un praticien venu le soulager. L’animal est reconnaissant d’emblée, avant même que vous passiez la porte, il vous ressent et sait à qui il a à faire.  Soyez simplement en confiance et approchez vous tranquillement, doucement, par palier parfois, pour qu’il se familiarise avec votre odeur.

adoptez la communication  non verbale, votre corps lui parle, le sien également, surveillez le ! envoyez lui , pour ceux qui veulent s’essayer, des messages télépathiques par votre troisième œil et il saura vous répondre ou vous guider pour vous faire comprendre qu’il est en accord avec votre intention.  Ainsi il est autonome et la sacro sainte demande est respectée !

Au creux de vos mains est l’énergie Reiki et aux bouts de vos doigts, les parcelles de votre cœur, vos âmes sont en concordance alors pratiquez !

 Dans l’après séance, pour en  garder le bénéfice des séances, suggérez au maitre la même  cette démarche pour garder l’osmose et le sens du travail : le mieux être.

 

Message écrit en collaboration avec l’âme du chat présent, et de l’âme groupe des animaux – Amour de cet ensemble.

                                                            –  Annie communicatrice animalière- juin 2016