Suite à des évènements de ma vie,  ma médiumnité  qui existait depuis l’enfance,se révèle,  s’affirme et s’accentue.  Cela  me sert de tremplin à quelque chose de fabuleux que je ne vais cesser de m’employer à développer au service de l’humain.

Il devient ainsi l’autre côté de mon jardin,celui qui est  resté caché un temps puis devenu  discret  un moment et puis, quand il se révèle, il devient incontournable et révélé avec le temps.

Au début, la rencontre   avec une médium de naissance  me pousse à me lancer dans cette discipline très particulière qu’est le contact avec l’Au-delà. Son coaching  dans un  bénévolat m’aide dans la communication avec les personnes défuntes, et me valide.

Puis, la vie fait qu’en son temps, ma chienne  compagne de 10 ans, part dans l’autre monde. Par le biais de cet événement, une autre porte s’ouvre timidement   vers une autre dimension : le règne animal. Je le découvre plus précisément dans des lectures spécifiques et débute alors mes contacts dans l’Au-delà toujours en bénévolat  pendant quelques années. AU vu du résultat,  je me lance ensuite   à contacter l’animal vivant au cours de mes pratiques énergétiques de complément de soins.

 

Ainsi   officiellement  je l’intègre à ma profession .Elle apporte tant  de bonheur, de lumière et de joie au cœur des maitres d’animaux,  sans négliger ses effets thérapeutiques indirects! Ainsi nait ma  médiumnité spirituelle.

Je me relie à présent aux différentes âmes lors de mes consultations ou à distances, pour aider les personnes en besoin.

J’étends petit à petit au fur et à mesure des années et de mon avancée par mes nettoyages émotionnels tout  mon univers  aux Consciences de Lumière  au profit de l’information concernant la Nouvelle conscience de la Nouvelle Terre et Notre Etre Divin.

J’étends ainsi mon sentiment d’appartenance et de reliance à l’Univers avec grand bonheur en peaufinant ce Tout, dans le plaisir des contacts d’Enseignements aux Consciences pour transmettre.

Etre canal est une voie qui s’accepte et se travaille, elle n’est pas “donnée” mais  à accueillir et à se permettre d’être un transmetteur, enseignant, relais de l’UN.

.

 

Il faut capter la lumière et la jeter directement sur la toile” (Claude Monnet)