Qu’est ce que la médiumnité ?

Le mot médium apparaît au XIX siècle pour qualifier essentiellement des individus à proximité desquels des phénomènes inexpliqués se produisent. Il peut faire peur, il est à revoir. Déjà, médium et voyant sont bien différents.

 

Qu’est ce qu’un médium : Si aujourd’hui de nombreuses personnes ont recours à la consultation de médium, la médiumnité existe depuis des siècles. Le médium se définit comme un intermédiaire, un pont, un canal (appelé aussi channel) entre le bas et le haut, soit la Terre et le Ciel

Il est un canal de messages venus d’un autre Monde, cet intermédiaire entre le visible et l’invisible. quel que soit la conscience contactée. Le médium navigue entre ces deux mondes par ses propres canaux de sensibilité. Il y a différentes sortes de médiums.

Pour les plus courantes et connues, il peut être sensitif (ressent la présence des esprits), clairvoyant, (flashs, images), clairaudient, (entend la voix des Esprits, voyant (voir les Esprits), pneumatographe (apte à obtenir l’écriture directe), intuitif (transmission de la pensée par l’intermédiaire de l’Esprit du médium ou mieux de son âme), médium inspiré (reçoit par la pensée des communications étrangères à ses idées de façon spontanée) etc. Les unes sont liées aux autres très souvent.

Ces communications se passent uniquement dans la Lumière, dans l’Amour et dans un esprit de foi en ce qui se pose. Transmettre des messages est être un messager.

Nous avons tous en notre anatomie différents canaux partant de la glande pinéale étant ces canaux de nos perceptions extrasensorielles, ainsi rien d’exceptionnel sauf que certains ont plus de prédisposition que d’autres pour pouvoir aider l’humanité dans la transmission de ces messages.

Ainsi nous sommes  tous plus ou moins médiums sans vraiment le savoir. Notamment les enfants avant 7 ans qui perçoivent des choses qui ne sont plus accessibles aux adultes. De l’attitude de ces derniers devant ces phénomènes permet au futur médium de s’accepter et de se développer librement.

A présent nos facultés se développent chez tous du fait des énergies de la Terre en augmentation appelée l’ascension et de ce fait,  de notre éveil de conscience nous avons de plus en plus de perceptions. NOus nous réveillons à notre vraie nature, laissant celle qui nous conditionnait par les dit-on sociétaux.

 

Consultation médium : des explications :

Lors d’une consultation médium, ce dernier laisse ses sens le guider afin de transmettre des messages. “Il n’a pas de pouvoirs, mais des sens aiguisés, voire un sixième sens qui lui permet cette relation entre plusieurs sphères.» (Edgar Cayce vers 1910)

Concernant les contacts avec les défunts , vous entendrez parfois « qu’il faut laisser les morts où ils sont » et ne pas les déranger. Je mettrais juste un bémol. Entre ne pas les contacter pour ne « pas déranger » et les contacter « sans arrêt » il y a une marge. Celle où ils acceptent de venir de leur plein gré pour faire passer leur message et leur Amour. A vous de prendre ce qui peut vous atteindre, là où vous en êtes, et laissez ce qui vous gêne.

Pour ma part pour éviter les leurres -formes entitaires de bas astralse faisant passer pour- je le fais par voie de leurs anges et guides – je ne suis que canal  et pour retransmettre aussi que leur vie continue, que l’Amour reste intact car c’est leur premier message.

Lors du contact, les réponses se font selon la vibration du médium, -là où il en est dans son cheminement spirituel, son état émotionnel notamment- selon son ressenti , de sa sensibilité, de son intuition et de sa perception par rapport au consultant.

En ce qui me concerne, je suis principalement clairaudiente, clairsentiante et clairvoyante intuitive. Par mon canal, je reçois des flashs, des images se posent, des ressentis et des émotions se font dans mon corps, des mots, des phrases. Je retransmets exactement tout ce qu’il m’est donné, avec les mêmes mots, les mêmes émotions et ressentis dans leur intensité. Cela fera son chemin en vous quoi que vous en pensiez vous aidant à sortir de vos enfermements du mental, de vos croyances et de vos peurs de l’Ego.

Tout ce que vous entendrez finira pour vous confirmer qu’il s’agit de la bonne personne parce qu’il ou elle dévoilera ainsi sa personnalité que vous reconnaîtrez, ses petits mots bien à lui, un trait particulier,  etc… Sans généraliser, des conseils peuvent vous être donnés, tout comme des réponses ou des pistes à suivre par rapport à vos questionnements, toujours selon ce qui est juste et encadré par vos guides et votre Ame.

A présent mon canal de médiumnité me sert de façon  générale, autant en soin pour être en contact avec l’ange de la personne et ses guides  qu’en lecture d’âme, ou en contact avec toute âme ou conscience extérieure.

Je suis au service de la Source, canal de Lumière uniquement.

 

 

Pourquoi consulter un médium :

Les personnes qui font cette démarche sont animées de questionnement, de recherches de réponse sur un domaine qui les préoccupe qui soit par rapport à leur travail, à une relation ou désir de contact avec un être disparu.

Cette démarche se situe souvent dans une période de doute, une croisée de chemins ou de souvenir. D’une façon ou d’une autre, ce contact aura un impact.

Comme tout c’est parfois la première fois la plus difficile à cause du regard que vous y portez et de ce que vous avez entendu sur la question. A notre époque 2018, cela devient plus facile d’y avoir recours, il ne s’agit pas de le faire pour la curiosité, ceci ne serait pas entendu pour vous donner ce que vous demandez ni pour assouvir un quelconque pouvoir négatif. Le règlement de compte n’y a pas sa place

Partant du principe que le hasard n’existe pas et qu’on attire à soi ce qu’on a besoin, vous trouverez en son temps, le médium qui vous correspond instinctivement. Les gens hésitent à laisser leur témoignage, en voiçi quelques uns même anciens qui ont leur importance :   Témoignages ICI

Lors d’une consultation médiumnique, le travail peut se faire de diverses façons, cabinet, téléphone, mail. Personnellement, j’ai choisi de le faire uniquement à distance et pour garder ma concentration sur la conscience contactée, en dehors du téléphone ou de votre présence qui peut me distraire. Ensuite le contact vous est transmis par téléphone avec souvent encore des messages ajoutés !

Votre demande se fera par mail ou par téléphone et l’envoi des renseignements par mail. Après le contact, nous convenons d’un moment pour en parler au téléphone.

 

Que la médiumnité soit guérisseuse, je n’en doute aucunement. Elle aide particulièrement pour entendre l’âme et donner au consultant une autre énergie, pour lui, pour sa vie, pour faire un deuil, dépasser une période cruciale dans laquelle il pouvait avoir ce besoin de contact pour avancer, bref de toute façon pour l’aider à devenir lui même et sortir des conditionnements

 

Contacter l’être aimé, humain ou animal n’est pas anodin et bien souvent, touche l’intéressé au coeur. Suite à ce contact,ce qui était jusqu’alors bloqué peut se dénouer, les émotions sortir et éviter ainsi de se cristalliser dans un organe (ex le chagrin pour le cœur) laissant la place à la santé.Chaque fois tout se vit avec beaucoup d’émotions, d’amour et de lumière

Cette autre façon de soigner le cœur et l’âme me comble alors dans ma nature profonde de soignante , en lien avec la mission de mon Ame.

Dans le cas de contact énergétique dans une relation , cela ne touchera que le lien avec une autre personne et pas la personne à moins d’avoir son consentement. En cas de contact  avec un animal vivant, cela permet de trouver une réponse à une difficulté relationnelle ou comportementale et d’améliorer le vécu quotidien.

L’autre dimension s’ouvrant sur le règne animal m’a fait voir ceux ci avec une évolution bien supérieure à celle dont on les dote. Quelques témoignages ICI .(cliquer sur le bleu et ensuite sur le lien)

Parfois je fais des contacts originaux mais toujours très surprenants de richesses et d’émotions insoupçonnables, à voir ICI.

 

« Quand j’affirme que vous êtes des esprits, ne prenez pas mes paroles pour argent comptant mais découvrez le par vous même. Lorsque les religions du monde entier déclarent que vous êtes des âmes, ne leur tenez pas pour acquis, ne vous fiez pas au témoignage des mystiques qui en ont fait l’expérience directe, trouvez vous-même. Tant que vous n’aurez pas perçu vous-même la réalité de votre esprit, elle ne sera qu’un concept, une réalité parmi tant d’autres… » (Edgar Cayce)

 

 

 

*ETRE UN CANAL DE LUMIERE

texte de Jean Paul Thouny-thérapeute énergéticien

 

Un canal de Lumière est un être tout simplement éveillé qui réussit lorsqu’il entre en communication avec nos frères de Lumière, à maîtriser son mental pour laisser s’animer en lui ou à travers lui, les messages, les enseignements, les visions qu’ils ont choisies de communiquer.

Nous pourrions dire qu’un canal de Lumière est conscient de la réalité qui l’entoure, autant sur le plan terrestre, que sur d’autres plans de conscience aux vibrations plus élevées. Le canal de Lumière ne réfléchit pas, ne pense pas, n’analyse pas… il accepte simplement d’être guidé par des Être de Lumière pour transmettre ce qu’ils ont à transmettre, sans interférer dans ce qu’il reçoit.

 

Être canal, nécessite le contrôle du mental

En tout être humain est un canal qui sommeille et qui ne demande qu’à être éveillé, lorsqu’il veut être actif consciemment. Le principal frein à l’utilisation de cette faculté inhérente à tous est le mental. Ce mental – ou ego – qui veut “garder le contrôle” ne permet pas une communication fluide, en conscience, entre le canal et les Êtres de Lumière qui peuplent l’univers et qui sont prêts à déverser leur aide, sous forme de conseils emplis d’amour, lorsqu’ils disposent d’un canal ouvert pour cela.

Et oui le mental, part importante de chacun de nous incarnés sur le plan terrestre, est l’élément nous permettant d’être bien présents dans cette vie, d’avoir une réelle personnalité, nécessaire à l’accomplissement de la tâche que nous sommes venus accomplir durant cette incarnation.

C’est pourquoi, nous ne devons pas rejeter ce mental qui nous est encore bien utile, mais au contraire l’apprivoiser, le connaître dans ses limites et ses excès, de façon à en avoir le contrôle et ne pas le subir lorsque nous souhaitons être actifs en tant que canal.

Est-ce possible pour tout le monde de devenir canal ?La réponse est oui, car nous avons tous en nous cette faculté enfouie sous d’épaisses couches de mécompréhension de vie, d’idées reçues, d’ego trop présent…

Par contre, cette faculté de communication avec des plans de conscience plus élevés que le nôtre n’est pas dû au hasard, elle n’est que la résultante d’un long apprentissage, dans cette vie et les précédentes… Un long apprentissage qui permet d’élever ses vibrations, de se libérer du diktat de son mental et d’ouvrir largement son cœur aux vibrations émises pas des êtres évoluant sur des plans de conscience beaucoup plus élevés que le nôtre, actuel.

Certains êtres incarnés sur le plan terrestre ont été préparés, avant de revenir dans cette incarnation. Préparés, car suite à leur évolution durant leurs vies précédentes, ils ont accepté comme “mission” cette épreuve de la médiumnité, durant cette vie, afin de servir à leur niveau l’humanité. Bien entendu ces êtres-là, qui savent contrôler leur mental, ne se croient surtout pas “chargés de mission” ! Non, loin de là, ils acceptent en toute humilité, sans recherche de reconnaissance ou de profits matériels, de servir l’humanité, d’aider leurs frères humains à progresser sur le chemin de leur évolution. D’ailleurs les canaux de Lumière les plus efficaces dans l’aide qu’ils apportent aux autres, ne sont pratiquement pas connus du grand public… quelquefois après leur désincarnation…

 

Pourquoi parler d’épreuve ? Et bien tout simplement qu’il n’est pas toujours aisé d’évoluer en toute humilité, discernement et abnégation matérielle dans ce rôle que certains appellent “canal” ou “médium”.

C’est cet état d’être qui permet d’accéder, en conscience, à la communication avec des êtres beaucoup plus avancés que nous. Et cet état d’être n’est pas réservé aux seules périodes de “canalisation”, il doit être de chaque instant, du lever au coucher, autant dans nos pensées que nos paroles ou nos actions… C’est en accédant progressivement à ce niveau de conscience que l’on peut se rapprocher des guides, des Êtres de Lumières, Anges, Archanges, Maîtres ascensionnés… Tous sont là, près de nous, disponibles pour nous apporter leur aide, si nous élevons suffisamment nos vibrations pour devenir de véritables canaux de Lumière.

Mais également, en ayant développé nos capacités de communication avec l’au-delà, nous serons amenés à communiquer avec des êtres que nous avons connus (parents, enfants, amis ou…) ou pas, maintenant désincarnés, afin de recevoir leurs messages, pour nous-mêmes ou pour d’autres. C’est cela, la notion de “service” à laquelle je faisais allusion tout à l’heure.

Nous sommes tous “canal de Lumière” en puissance

Il nous appartient à nous et à nous seul de développer ces facultés en nous, ces ressources que nous n’utilisons pas, et qui n’attendent que cela.

Pour développer ces facultés, nous “ouvrir” en tant que canal de Lumière, nous devons contrôler suffisamment notre mental, le faire taire, afin d’éviter le “parasitage” qu’il se complaît à induire en nous, et qui a pour résultat de nous rendre aveugles à tous les signes que nos frères de l’au-delà s’évertuent à nous transmettre à chaque instant, pour nous aider, nous guider, nous conseiller…

Pour cela il n’y a pas de méthode miracle, de cours, de formations… il n’y a qu’un seul moyen d’y arriver : travailler nous-même sur nous, à élever notre niveau vibratoire, et ceci, à chaque instant de notre vie. C’est pourquoi il ne s’agit pas d’autre chose que d’un long apprentissage permanent destiné à élever notre niveau vibratoire afin d’accéder à d’autres plans de consciences que celui actuel, terrestre. Nous devons entre-autre accepter l’idée qu’il existe des êtres vivants sur d’autres plans de conscience que le nôtre, dont l’évolution est bien supérieure à la nôtre…

Être canal ne s’apprend pas par des livres ou par raisonnement intellectuel interposé… Il suffit de vibrer en syntonie avec les Êtres avec qui il souhaite communiquer, et cela est conditionné par son propre niveau vibratoire.

En travaillant à chaque instant à nous améliorer, à avoir une vision plus juste de la Vie et une meilleure compréhension de ceux qui nous entourent, nous sommes déjà en chemin… Encore une fois, il n’y a que nous qui puissions le faire…

L’être humain est doué de capacités prodigieuses qu’il n’utilise pas ou peu. Si pour une fois, nous décidions de les utiliser ces capacités, pour parfaire ce que nous avons commencé, il y a… si longtemps ! Nous serions surpris du résultat… Et ceci, n’est pas dépendant de notre capacité financière, de nos capacités intellectuelles… Non, loin de là, l’aboutissement de nos efforts d’évolution passe simplement par notre cœur…

 

Recevoir des informations ou, “canaliser”

La réception d’informations provenant de nos amis de l’au-delà peut prendre différentes formes.

Pour certains, ce sera la clairvoyance (vision d’images, de scènes…), pour d’autre, la clairaudience (perception de voix, de notes de musique…), ou la clairsentience (sensations d’émotions…), l’intuition (soudainement, on sait telle ou telle chose, sans que nous soyons allés chercher l’information).

Un canal transmet naturellement ce qui lui est proposé par les Êtres de Lumière, sans forcer, que ce soit verbalement ou par écrit, la communication coule naturellement telle une source d’eau pure. Il le fait sans appréhension, sans raisonnement intellectuel, généralement sans souvenir de ce qu’il a transmis… car il ne fait pas, il Est.

Le danger de ne pas rester dans la neutralité, de laisser s’exprimer sa persnnalité, son ego, est que celui-ci en agissant sournoisement sur le niveau vibratoire du canal, induise des peurs, des doutes, des pensées négatives… Ceci ayant pour résultat de faire baisser le niveau vibratoire du canal et de l’amener à se retrouver en syntonie avec des êtres pas très lumineux…

Dans cette tâche que nous avons choisie d’accomplir, il est indispensable de s’abandonner, de faire véritablement don de Soi en se faisant confiance et en ayant Foi dans le Tout, dans l’Unité vers laquelle nous nous dirigeons tous,

 

*Qu’est réellement qu’un canal de Lumière ?

Être canal de Lumière, implique d’être en paix avec soi-même et avec les autres, d’être dans la neutralité émotive, afin de pouvoir ressentir cette force, cette énergie, destinée à nous guider dans notre tâche de communication, prendre place en nous.

Un canal ne doute pas, à foi en lui et ses capacités de se mettre en syntonie avec les Êtres de Lumière souhaitant se communiquer à lui, ou à travers lui à d’autres. Il ne cherche jamais le sensationnel, mais simplement à collabrer avec les Êtres de Lumière, dans l’Amour, dans la paix et l’harmonie, en laissant les choses se faire d’elles-mêmes, tout simplement.

Par contre, avant d’être un canal actif, il faut comprendre qui l’on est et l’accepter… quitte à travailler sur Soi suffisamment pour s’ouvrir à la Vie, au monde Spirituel, à l’expression de notre âme.

Il n’est pas possible d’être canal de Lumière par gloire ou par profit. Ceux qui en tirent gloire ou profit ne peuvent absolument pas atteindre les plans de conscience où se situent les Êtres de Lumière ! Ils seront guidés, certes, mais par d’autres êtres des plans inférieurs…

Un canal ne perd pas de temps à parler de lui, de ce qui fait, il Est tout simplement. Il est discret, humble et son humilité est sa conscience en l’ouverture d’esprit, en sa foi en des niveaux de conscience bien plus élevé que le sien, qui sont disponibles pour lui ouvrir les portes de la Vie et lui enseigner ce dont il a besoin pour continuer à évoluer, tout en participant activement à l’évolution de l’humanité.

Choisit-on de devenir canal ou le devient-on par notre évolution ?

Avant leur mission sur ce monde de la densité, les âmes choisissent ce qu’elles doivent accomplir. L’état de canal correspond à un état évolutif antérieur, à un travail qui a été accompli. Il peut correspondre aussi à une sensibilité et à une transformation, un travail accompli dans l’existence présente.

Tout canal a une grande responsabilité et doit travailler avant tout le discernement et la vigilance, l’humilité et l’Amour. Être canal, c’est essentiellement pour donner par Amour, tout en étant conscient que l’humilité et l’abnégation sont les fondements de ce travail. Mais, il faut également que le canal fasse très attention à l’orgueil spirituel qui le fera dévier…

Être canal de Lumière n’est pas une tâche aisée, mais combien gratifiante de par la possibilité d’aide qu’elle procure, nonobstant toute autre considération personnelle.

 

www.jean-paul.thouny.fr